Articles

Dimapur

Last modified on 2018-09-04 20:06:17 GMT. 0 comments. Top.

C’est un grand privilège pour moi de partager les expériences que j’ai vécues depuis que j’ai rejoint l’Association au mois d’avril 2014 et comment cela a eu un impact positif sur moi et sur la société dans son ensemble. J’ai été placé en tant qu’assistant pour les deux physiothérapeutes, Miss Avi et M. Sonam, qui collaboraient déjà avec l’Association depuis octobre 2013 et pour maintenir le bon fonctionnement de l’administration. En 2015, une autre physiothérapeute, Mme Sentila, s’est jointe à l’Association et a commencé à donner des séances de thérapie à 7 enfants pour commencer. Au mois de septembre 2016, notre collaboratrice, Miss Avi a dû se séparer de l’Association pour trouver un nouvel emploi. Certains des enfants dont elle avait la charge étaient déjà partis pour bénéficier de la session et ceux qui restaient ont été transférés sous la garde de Mme Sentila. Au mois de mai 2017, le thérapeute M. Sonam a également quitté l’Association pour poursuivre ses études et ainsi les sessions ainsi que les dossiers sous lui ont été placés sous Mme Sentila.

 

Jusqu’à présent, la branche de l’Association au Nagaland s’est concentrée sur le fait de donner des sessions uniquement aux enfants. Mais en raison des nombreuses demandes de la population, le projet d’offrir des sessions aux « Seniors » a été proposé par Madame Angela. Ainsi, nous avons pris contact avec un nouveau collaborateur, M. Imlisunep, au mois de juillet 2017, qui a accepté avec enthousiasme de faire partie de l’Association. Comme le projet pour les enfants était basé dans la ville principale de Dimapur, donnant accès non seulement aux enfants de l’Etat du Nagaland mais aussi aux Etats voisins de l’Assam et du Manipur, Mme Angela voulait situer le nouveau projet pour les seniors, loin du continent. où les centres médicaux et les soins de santé appropriés sont encore sous-développés. La ville reculée de Mokokchung, située à environ 400 km de Dimapur, a été choisie comme lieu de lancement du projet, dans le but de traiter la population, mais surtout de leur apprendre à apprendre à faire les exercices à la maison. Il donne des sessions à 17 personnes âgées jusqu’à la date. Une amélioration et un soulagement positifs sont signalés chez certains de ses patients. C’est très encourageant. Comme le bouche à oreille progresse, la demande de traitements a poussé notre collaborateur à commencer une liste d’attente, puisqu’il est seul dans cette localité. Capable de payer un autre thérapeute pour l’aider apporterait certainement un résultat positif fort dans ce projet, que je travaille à trouver au plus tôt.

 

Récemment, l’Association a également fourni du matériel comme des fauteuils roulants, des ballons suisses, etc. selon le profil de la famille des enfants dans le besoin. Ce serait formidable si nous pouvions continuer à intervenir avec des matériaux à l’avenir, car beaucoup sont de nouveau dans le besoin. Il y a aussi une demande d’aide dans le groupe « Tous les âges ». Pour ce nouveau projet, la difficulté à trouver des thérapeutes expérimentés ou qualifiés est un obstacle en premier lieu. Ensuite, il y aurait l’aide financière à considérer afin d’élargir les bonnes intentions de l’Association.

 

À l’heure actuelle, les séances pour les enfants et les personnes âgées ont été considérées comme très au-dessus de 2000 traitements gratuits d’une heure par session et se poursuit avec enthousiasme. Nous espérons continuer ce rythme dans les prochains jours aussi.

 

Je suis très reconnaissante à Dieu de faire partie de cette merveilleuse Association appelée « PHYSIOTHERAPEUTES DU MONDE ». Travaillant sous cette association humanitaire depuis 4 ans, j’ai vu et constaté des améliorations, des guérisons, des soulagements et le bonheur des patients. Je tiens à remercier tous les membres de cette association de nous avoir donné, à moi et à mes collègues, une juste cause pour laquelle je voudrais travailler. Je tiens à remercier sincèrement et profondément tous les donateurs invisibles qui font de ce rêve une réalité. Nous sommes très heureux de faire partie de cette famille noble « PHYSIOTHERAPEUTES DU MONDE » parce que la capacité est plus importante que le handicap et nous espérons que ce noble programme se poursuivra pour aider plus de gens dans le besoin dans les jours à venir aussi.

 

« GOD BLESS »

Cordialement, Asungla.

Dimapur Nagaland.