L’association des masseurs Kinésitherapeutes

L’association des masseurs Kinésitherapeutes

Last modified on 2017-09-17 16:43:25 GMT. 0 comments. Top.

L’Association des Masseurs Kinésithérapeutes existe au Togo depuis 1995. Elle a remplacé le Comité des Kinésithérapeutes qui avait été créé en 1976. Cette association a pour but de promouvoir, de développer et de faire évoluer la kinésithérapie au Togo.

M. Degboe-Ayih Rodrigues, chef de service du CHU Tokoin de Lomé, est actuellement le président de l’association AMKITO. Il a obtenu son diplôme de kinésithérapeute au Togo. Il a ensuite eu la chance de réaliser des stages en France, notamment au Centre de Kinésithérapie respiratoire fonctionnelle de Lyon ainsi que dans des hôpitaux en Chine. Ces expériences et voyages lui ont permis de développer et d’élargir ses connaissances en kinésithérapie, mais également d’acquérir des notions de gestion et d’organisation. Lors de ma visite, il me montrait qu’il essayait d’utiliser ses acquis au profit du développement de son service et de partager ses connaissances. Par exemple, à l’heure actuelle, il contribue à l’élaboration de protocoles thérapeutiques actualisés afin de mettre à jour les connaissances dépassées de certains collègues. Il essaie aussi de mettre en place des moments de partage et de formation pour ses collègues.

Il y a quelques années, M. Rodrigues et les membres actifs de l’association se rendaient dans les différentes régions du pays, même les plus reculées, afin de sensibiliser la population à l’existence de la kinésithérapie, ses rôles, ses bienfaits. Malheureusement, ils se sont rendu compte que même si les habitants se rendaient compte de la présence d’une pathologie, ils ne se rendaient pas dans les structures sanitaires à cause du manque de moyens financiers. Comme l’exprime le président de l’AMKITO : « Les patients ont mal, ils se rendent compte qu’ils sont malades et qu’ils ont besoin d’aide, mais sans argent ils ne s’intéressent pas aux moyens actuels existant pour y remédier ». Il ajoute : « Selon moi, même si la mise en place de l’INAM est un bon début, il faudrait que l’assurance maladie puisse s’élargir également à l’ensemble de la population pour que tous puissent avoir accès aux soins ».

Depuis 2010, l’AMKITO organise une fois par an la « journée des kinésithérapeutes » en vue de promouvoir la kinésithérapie et la pluridisciplinarité.

corrige¦ü 2- Le TOGO - article 22-01-2014_html_64b39b41

 

Lors de cette journée en 2013, ils ont proposé deux activités :

  • une conférence débat sur le thème « prise en charge pluridisciplinaire de l’enfant infirme moteur cérébral »,

  • un grand tournoi de football entre AMKITO et différentes associations,  afin de resserrer  les liens de confraternité l’unissant aux autres associations paramédicales.